Accueil A la une Recrutement à polémique à la CNSS : le REN-LAC relève des irrégularités

Recrutement à polémique à la CNSS : le REN-LAC relève des irrégularités

794
0
Le secrétaire exécutif du REN- LAC, Sagado Nacanabo (milieu)

Le recrutement organisé par la Caisse nationale de Sécurité sociale (CNSS), courant mai-juin 2018, est entaché d’irrégularités. C’est la conclusion à laquelle est parvenu le Réseau national de Lutte anti-corruption (REN-LAC). Il l’a fait savoir ce 15 novembre 2019 au cours d’une conférence de presse à Ouagadougou.

Suite à des enquêtes diligentées par le Réseau national de Lutte anti-Corruption (REN-LAC), de concert avec la Gendarmerie, il ressort, entre autres, que « le choix des sujets, leur reproduction et leur conservation se sont déroulés sans la présence d’agent de sécurité », a déclaré le secrétaire exécutif du REN- LAC, Sagado Nacanabo, ajoutant que le directeur des ressources humaines a été l’unique responsable de tout le processus : anonymat, désanonymat, conservation des copies et des fiches d’anonymat.

Cela est de nature à mettre en cause la crédibilité du concours et l’égalité des chances des candidats, selon le REN-LAC, pour qui tout a été mis en oeuvre pour permettre la manipulation des copies, ouvrant royalement la voie à la fraude et au népotisme.

Aussi, le REN-LAC a appelé les acteurs de la justice à traire avec diligence ce dossier, afin que tous ceux qui se sont rendus coupables d’actes de corruption, de fraude et de népotisme soient punis à la hauteur de leurs forfaits et que le concours soit réorganisé dans la transparence pour garantir une égalité des chances à tous les candidats.

Par Boureima DEMBELE

Laisser un commentaire