Accueil Economie Révolution numérique en Afrique: le Rebranding Africa Forum en parle du 29 au...

Révolution numérique en Afrique: le Rebranding Africa Forum en parle du 29 au 30 octobre à Bruxelles

La septième édition du Rebranding Africa forum (RAF) est prévue du 29 au 30 octobre 2021 à Bruxelles dans la capitale belge sous le thème: «Les opportunités de la révolution numérique pour le continent africain». Face à la maladie hautement contagieuse, le Covid-19, qui éprouve le monde depuis fin décembre 2019, cette édition se déroulera en présentiel et virtuel dont les inscriptions se font avant le 30 octobre sur https://live.eventtia.com/fr/raf2021.

Désormais incontournable à Bruxelles, le RAF se veut un lieu d’interaction propice aux opportunités d’affaires entre entreprises européennes et africaines.

Selon un rapport de la Banque mondiale, avec un «taux moyen de progression annuelle de 7%, l’Afrique dépassera en effet le milliard» d’utilisateurs de téléphone portable au cours de cette année. Les ménages qui possèdent un téléphone portable ou mobile sur le continent sont désormais plus nombreux que ceux qui ont accès à l’électricité ou encore à l’eau potable. La même source signale que le nombre d’abonnés à des plateformes numériques (films à la demande, musique, etc) estimés à «680 millions fin 2018» devrait connaître la même trajectoire de façon croissante autant que les revenus annuels issus de l’e-commerce qui devraient passer à «75 milliards de dollars en 2025, soit dix fois plus qu’en 2014».

Thierry Hot, fondateur du Rebranding Africa Forum

Par ailleurs, l’Afrique est championne du monde des paiements mobiles. On pourrait ainsi multiplier les données et les statistiques qui indiquent toutes que la révolution numérique est résolument en marche sur le continent. Portée par la téléphonie mobile et ses multiples fonctionnalités, cette révolution irradie littéralement tous les pays africains, et contribue à améliorer leurs performances dans tous les domaines, éducation, formation, santé, agriculture, transport, tourisme, économie, finance, commerce, industrie, sciences et techniques, gouvernance, services, notamment.

C’est au vu de ce constat et de toutes ces données que la septième édition du Rebranding Africa Forum (RAF) s’est penchée sur cette problématique qui sera débattu en deux sous thèmes dont le premier panel rassemblera les participants autour du thème: «Les réseaux sociaux numériques en Afrique: enjeux éthiques, politiques et socio-économiques».

Ce sont plus de trente orateurs avertis de la question du numérique qui tiendront en haleine à Bruxelles, des milliers de participants que sont des acteurs économiques de renoms, des investisseurs de grand gabarit, des leaders africains, des experts financiers et scientifiques, entre autres. Parmi les orateurs haut calibre, on peut retenir André Flahaut, ministre d’Etat et député fédéral Royaume de Belgique; George Agyekum N. Donkor, président, Banque d’Investissement et de Développement de la CEDEAO (BIDC); Pierre-Yves Dermagne, vice-Premier ministre et ministre de l’Economie et du Travail, Royaume de Belgique; Serge Ekue,  président de la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD); son excellence Issoufou Mahamadou, ex-président nigérien et Hadja Ouattara/Sanon, ministre burkinabè de l’Economie numérique et de la Poste.

Ce panel planchera sur les principales questions éthiques que soulèvent le développement et l’ouverture de ces plateformes alternatives d’expression publique, leur impact politique dans nos sociétés, notamment en termes de mobilisation sociale et de dynamisation démocratique. Il s’agira ensuite de mettre en exergue les enjeux économiques et financiers qu’elles recouvrent pour le continent, et enfin les opportunités d’investissement qui s’en dégagent.

Le deuxième panel mènera le débat sur le sous-thème: «La révolution numérique en Afrique: état des lieux et opportunités d’investissements». Il permettra aux participants de faire un état des lieux de la révolution numérique en Afrique, de mettre en exergue ses effets dans les différents secteurs qu’elle irradie et transforme, de dégager les opportunités et défis qui résultent de cette révolution numérique, d’illustrer les perspectives d’investissements dans les secteurs concernés et faire un focus sur le financement des infrastructures numériques, indispensables pour accompagner la révolution numérique en Afrique.

Cette édition qui est la septième permettra de signer des accords de coopération et des perspectives d’investissement, d’offrir une opportunité de faire du Networking et des rencontres d’affaires, et, aussi, un large réseau connecté offrant la visibilité à tous ses adhérents.

Le RAF est un forum économique qui ambitionne de servir de plateforme de rencontres et d’échanges entre les décideurs des secteurs d’activités d’Afrique et d’Europe, pour favoriser des partenariats gagnants-gagnants dans le but de contribuer au développement du continent africain.

En rappel, la sixième édition avait enregistré 180 intervenants prestigieux et plus de 3 000 participants.

Par Bernard BOUGOUM

Laisser un commentaire