Accueil A la une Sahel: Barkhane neutralise « nombreux terroristes »

Sahel: Barkhane neutralise « nombreux terroristes »

848
0
Hélicoptère Gazelle de l'opération Barkhane. © RFI / Olivier Fourt

Barkhane a mené des opérations du 15 au 20 mai 2020 et a pu « neutraliser de nombreux terroristes, de détruire plus de quarante motos, un pickup, plus de 30 fusils mitrailleurs AK47, 1 lance-roquette RPG-7, une mitrailleuse lourde 12,7mm ainsi que de nombreuses ressources militaires », selon un communiqué parvenu à Wakat Séra.

Plus que jamais, la force Barkhane impose une pression constante et un rythme d’opérations soutenu aux groupes armés terroristes (GAT) au Sahel, plus particulièrement dans la zone des trois frontières (Burkina Faso, Mali, Niger).

Action combinée des composantes terrestre, aéroterrestre et aérienne de Barkhane

Du 14 au 15 mai, la force Barkhane a conduit une opération d’ampleur contre des combattants de l’Etat islamique au grand Sahara (EIGS) dans le sud du Gourma malien. Combinant l’intervention d’un drone REAPER, de deux avions de chasse MIRAGE 2000D, de trois hélicoptères de reconnaissance et d’attaque TIGRE, ainsi que d’une unité déployée au sol, cette opération a permis de neutraliser de nombreux terroristes, de détruire plus de quarante motos, un pickup, plus de 30 fusils mitrailleurs AK47, 1 lance-roquette RPG-7, une mitrailleuse lourde 12,7mm ainsi que de nombreuses ressources militaires.

Ce bilan très lourd pour les GAT vient s’ajouter à d’autres succès récents de la force. Ces succès ont été rendus possibles grâce à la complémentarité des différentes composantes engagées, dont les actions respectives conjuguent réactivité, mobilité et puissance de feu. Ils démontrent également la capacité de Barkhane à collecter et analyser le renseignement au profit direct d’actions de feu coordonnées, afin de diminuer fortement les capacités des groupes armés terroristes.

En parallèle de cette opération d’ampleur, les unités de la force Barkhane ont également mené cette semaine plusieurs autres actions contre les GAT.

Plusieurs combattants terroristes mis hors de combat dans le Gourma malien

Le samedi 9 mai, une unité de la force engagée dans une manœuvre de contrôle de zone d’un oued dans le Gourma, a été prise à partie par des individus  armés évoluant en moto. Répliquant instantanément, la force a mis hors de combat plusieurs combattants terroristes. Ont été saisis 2 motos, 4 AK47, ainsi qu’un important lot de matériel explosif, détruit immédiatement par les sapeurs de la force.

Action combinée des commandos et de la composante aérienne de Barkhane à la frontière Malo-burkinabè

Le mardi 12 mai 2020 dans la région de Boulikessi, dans le Gourma malien, les commandos de la force Barkhane ont été au contact de combattants terroristes qui ont été neutralisés par une frappe aérienne, réalisé par un drone qui était engagé dans une manœuvre de renseignement dans les environs.

Action de feu contre un important groupe djihadiste dans le Liptako malien

Enfin, le dimanche 17 mai dans la région d’Ansongo dans le Liptako malien, la force Barkhane a mis hors de combat plusieurs terroristes. Dans le cadre d’une opération de harcèlement zonal des GAT, une patrouille de reconnaissance et intervention a été au contact avec plusieurs djihadistes à bord d’un pick-up et d’une moto. Suite à une action de combat, les soldats ont mis hors de combat des combattants GAT, appuyés par un drone REAPER qui était engagé dans une manœuvre de renseignement à proximité. Au bilan, un pick-up et 4 motos ont été saisis, ainsi que 7 AK47, un important volume d’explosif et de munitions, des téléphones, des radios, et de nombreux matériels militaires divers.

Laisser un commentaire