Accueil Culture Journée culturelle Sénoufo: réaffirmer l’identité sénoufo face à la modernité

Journée culturelle Sénoufo: réaffirmer l’identité sénoufo face à la modernité

Une Journée culturelle sénoufo riche en partage d'expérience et en conseils

La communauté Sénoufo a célébré, samedi 4 juin 2022, à Ouagadougou, la sixième édition de sa Journée culturelle, placée sous le signe de la préservation de l’identité culturelle sénoufo face à la modernité qui pourrait en être une menace. Des aînés comme le trésor humain vivant Konomba Traoré, le Colonel Lona Charles Ouattara, l’ancien président de l’Assemblée nationale burkinabè N’Golo Mélégué Traoré, et bien d’autres, ont illuminé et édifié les jeunes de leurs conseils sur l’importance et la nécessité de rester attachés aux valeurs fondamentales du Sénoufo.

Réaffirmer absolument l’identité sénoufo! C’est tout le sens de la Journée culturelle sénoufo dont la sixième édition a été célébrée, le samedi 4 juin 2022, à l’enceinte de la Maison des Jeunes et de la Culture de Ouagadougou, au rythme du balafon, instrument de musique fétiche qui colle au Sénoufo.

N’Golo Mélégué Traoré a édifié le public sur les valeurs caractéristiques du Sénoufo

L’édition de 2022 est la sixième du genre, la dernière remontant à 2014. C’est ainsi qu’elle a été présentée comme «une édition de relance» par le Président du Comité d’organisation, Seydou Traoré. «Cette édition, nous ne la comparons pas aux autres années, mais nous portons le challenge de mobiliser toutes les ressources afin que notre culture puisse se manifester, qu’elle puisse vivre», a-t-il d’emblée fait savoir.

Dans le souci de réussir cette édition dite de relance, le Comité d’organisation a associé des ‘‘trésors vivants’’ de cette culture à la tenue de la sixième édition qui a réuni la communauté sénoufo venue de Ouagadougou et d’ailleurs.

Le parrain de la cérémonie, le colonel Lona Charles Ouattara

Pour ce faire, le Colonel Lona Charles Ouattara a été choisi comme parrain de la cérémonie. N’Golo Mélégué Traoré, fervent défenseur de la culture sénoufo et de la tradition de manière générale, a été désigné comme conférencier du jour. Il a édifié l’assistance à travers une communication riche développée sur le thème: «Identité culturelle sénoufo et modernité: défis et perspectives». Le tout était organisé sous le regard observateur et avisé du conservateur Konomba Traoré.

Réaffirmer l’identité culturelle sénoufo

Pour le parrain, le Colonel Lona Charles Ouattara, c’est l’identité sénoufo qu’il faut réaffirmer à travers cette Journée. «Notre culture est menacée dans son identité, ce qui fait que c’est nécessaire d’organiser des cérémonies de ce genre pour conscientiser la jeunesse, (…) l’amener à ne pas avoir honte de cette culture, (…) à en être le porte-flambeau», a-t-il expliqué.

Le Président du Comité d’organisation de la Journée culturelle, Seydou Traoré

S’inscrivant dans la même dynamique que le parrain, le conférencier N’Golo Mélégué Traoré a martelé que chaque Sénoufo doit être fier de sa communauté. «A partir du moment où vous n’êtes pas fiers de votre propre communauté, il n’y a aucune chance que vous évoluez positivement», a-t-il déclaré, indiquant que cela est valable pour tout le monde qu’on soit Mossi, Samo, Gourounsi, Bissa, Peulh, etc. «L’essentiel est que ça ne soit pas contre les autres communautés», a assuré cet adepte de la tradition.

Les valeurs du Sénoufo selon N’Golo Mélégué Traoré

La conférence publique développée par N’Golo Mélégué Traoré a essentiellement porté sur les valeurs qui caractérisent le peuple sénoufo. Face à un public accroché à ses lèvres, le conférencier a noté que «les Sénoufo, c’est d’abord un peuple, six millions de Noirs africains qui constituent l’une des ethnies en Afrique qui a le plus conscience de sa réalité, de son histoire, de son potentiel».

«Les Sénoufo c’est le peuple de la résilience, et le Sénoufo, c’est l’homme de la terre avec la grosse daba qui le caractérisait jusqu’à une certaine époque», a ajouté N’Golo Mélégué Traoré. Pour lui, le Sénoufo est aussi caractérisé par sa culture incarnée par l’héritage originel qui est le traditionalisme ou l’animisme.

Une vue du public présent à la conférence publique

Le conférencier a également évoqué les défis à relever pour assurer la pérennité de la culture sénoufo. «Notre défi, le tout premier est de rester nous-mêmes. Le potentiel dont nous disposons pour aujourd’hui et pour le futur réside dans cette capacité à demeurer soi-même», a-t-il affirmé, ajoutant que «l’un des défis majeurs, est de nous fonder sur notre histoire et la qualité de nos ressources humaines».

Après la conférence publique, la Journée s’est poursuivie à travers des prestations de castagnettes, des prestations de troupes et la grande soirée de balafon qui a duré jusqu’aux environs de 20h.

Ainsi s’est déroulée cette sixième édition riche en partage d’expériences, en couleur et en musique. Rendez-vous a été pris pour une prochaine édition pour célébrer la langue et la culture sénoufo.

Par Siaka CISSE (Stagiaire)

Laisser un commentaire