Accueil Société Attaque à l’Est du Burkina: des tirs nourris ont suivi l’explosion de...

Attaque à l’Est du Burkina: des tirs nourris ont suivi l’explosion de la mine (ministère Défense)

1364
0
photo d'illustration

Le ministère de la Défense burkinabè a indiqué dans un communiqué que l’explosion d’une mine à l’Est du pays qui a fait au total six morts dont cinq militaires le soir du samedi 11 août 2018, a été suivie de tirs nourris d’armes automatiques.

Le samedi, une escorte des gendarmes qui revenait du site minier de Boungou situé à l’Est du Burkina, a sauté sur une mine et causé la mort de six personnes. On en sait un peu plus sur cette énième attaque dont les auteurs non pas encore été identifiés.

Dans le texte du ministère de la Défense, il ressort que le véhicule en tête du convoi a sauté sur une mine artisanale qui a causé la mort dans un premier temps de quatre gendarmes et un civil, ce qui a été suivi par des tirs nourris d’armes automatiques ayant causé la mort du cinquième gendarme.

Les attaques perpétuelles qualifiées de terroristes depuis début janvier 2016 dont fait face le Burkina Faso notamment en sa partie nord, se sont plus accentuées ces trois derniers mois dans l’Est du pays, zone où écument déjà de grands réseaux de braqueurs.

Par Mathias BAZIE

Laisser un commentaire