Accueil A la une BDU et mairie de Loumbila: l’union pour une commune plus verte

BDU et mairie de Loumbila: l’union pour une commune plus verte

583
0
Le directeur général de la BDU (en casquette) et le maire de Loumbila plantant un arbre

La Banque de l’Union Burkina Faso (BDU) a enrichi le paysage de Loumbila, ce 22 août en mettant en terre, au profit des populations de cette commune, plus d’une centaine de plants. Aussi, elle a signé un partenariat avec la mairie pour l’entretien du bosquet créé et dont la pose de première pierre de la clôture, a eu lieu, ainsi  que l’inauguration de la plaque indicative, sont déjà une réalité.

Les premiers responsables de la Banque de l’Union (BDU-BF) et les agents, ont séjourné, le samedi 22 août, à Loumbila où ils ont passé en revue les activités à mi-parcours de l’institution bancaire, et ont procédé au reboisement d’un bosquet créé en collaboration avec la mairie. A l’occasion, une centaine de plants ont été mis en terre composés d’arbres fruitiers, mais aussi des espèces pour l’ombrage, avec pour objectif de rendre agréable cet environnement.

Pose de la première pierre de la clôture du bosquet

A l’image du sérieux et de la rigueur pratiqués par cette institution bancaire au service de sa clientèle, cet endroit ainsi créé à Loumbila bénéficie d’une attention singulière. Ainsi, la banque a décidé, non seulement mettre des grilles de protection pour chaque arbre, mais aussi d’ériger une clôture dont la pose de la première pierre a eu lieu le même jour. De plus, à travers une convention signée avec la mairie, la BDU s’est engagée à mettre à la disposition de la mairie, un fonds pour l’entretien du bosquet.

Le maire de Loumbila, Paul Ilboudo, satisfait de cette initiative de BDU-BF, raconte la petite histoire du choix de sa commune: «C’est un partenariat avec la Banque de l’Union (BDU-BF) qui a commencé depuis l’année dernière. La banque a honoré la commune de Loumbila en choisissant de venir y tenir son conseil d’administration. A l’occasion, ils ont demandé un endroit pour un reboisement. Cela a été fait avec un appui en grilles de protection. Nous avons saisi l’opportunité pour leur demander de l’aide pour une clôture en grillage pour mieux protéger les arbres.

Le directeur général de la BDU-BF et le maire de Loumbila pendant la signature de la Convention

Le directeur général et son équipe sont allés au-delà de nos requêtes, en décidant de faire une clôture en briques. Cette année ils sont revenus pour qu’on puisse remplacer les quelques arbres qui n’ont pas survécu et avons posé la première brique de la clôture. Nous avons également inauguré la plaque d’indication qui montre que le bosquet a été réalisé avec l’appui de la BDU-BF. C’est un partenariat, on l’a signé et la BDU-BF s’engage à nous aider pour l’entretien régulier de ce bosquet, mais également à venir chaque année pour un travail d’appui pour l’environnement ou d’autres aspects».

Il a traduit sa joie et celle des habitants de Loumbila: «C’est une grande joie que cette grande banque ait choisi notre commune et on espère que ce partenariat va se développer». Aussi, M. Ilboudo a émis le vœu de voir la banque s’implanter dans sa commune pour leur permettre de «mettre de côté les petites économies».

Le directeur général de la BDU (à droite) et le maire de Loumbila dévoilant la plaque indiquant le bosquet

Le directeur général de BDU-BF, Dr Karim Bagayoko, a fait savoir que cette requête est en étude et que le bureau BDU-BF de Loumbila verra le jour dans un court délai. Aussi, M. Bagayoko a justifié le choix de Loumbila: «ça répond à plusieurs critères. Nous y allons de temps en temps faire notre retraite afin de faire le bilan de nos activités à mi-parcours. Depuis quelques années nous avons pris cette habitude et nous nous sommes dit qu’il nous joindre l’utile et l’agréable. Nous avons donc décidé de faire œuvre utile et répondre du même coup à l’appel du président du Faso qui a décidé que le 1er août soit la Journée de l’arbre. Dans ce sens, nous avons demandé et obtenu de la mairie de Loumbila, la plantation d’arbres. C’est ce qui a été concrétisé par le reboisement de ce bosquet depuis l’année dernière. Nous avons voulu renouveler l’édition tout en répondant à la demande de clôture du maire ».

Le directeur général de BDU, Dr Karim Bagayoko (au micro)

En rappel, l’occasion a été mise à profit pour la pose de la première pierre de la clôture du bosquet, la signature de convention pour la prise en charge intégrale de la clôture du bosquet, l’entretien du bosquet, en mettant à la disposition de la mairie un fonds pour cela.

Le maire de Loumbila, Paul Ilboudo

La BDU-BF, dans sa vision de société citoyenne, va plus loin, pour les perspectives, en envisageant «assister la mairie pour certaines activités qui restent à déterminer. Nous comptons ouvrir un bureau de la banque à Loumbila pour répondre à l’appel du maire». Paroles du DG de BDU-BF, Dr Karim Bagayoko.

Par Boureima DEMBELE

ENCADRE

La BDU-BF a un bilan satisfaisant au 30 juin 2020

Le directeur général de la BDU-BF a déclaré positif le bilan de la banque, malgré la crise sanitaire de la Covid-19: «Nous avons passé en revue les activités de la banque au 30 juin. En dépit de la pandémie, nous sommes satisfaits des chiffres qui sont au-delà des objectifs fixés par le Conseil d’administration. Nous avons saisi l’opportunité pour attirer l’attention de nos collaborateurs sur le reste de l’année, parce que les effets de la Covid-19 risquent de jouer encore sur le reste de l’année».

Laisser un commentaire