Accueil A la une Burkina: des «amazones» appellent Roch Kaboré à «prendre ses responsabilités»

Burkina: des «amazones» appellent Roch Kaboré à «prendre ses responsabilités»

1893
0

Des «amazones de l’association des investisseurs en Trading» munies de sacs de riz, marmites, casseroles et plats vides, ont exprimé, ce mardi 29 octobre 2019, au cours d’un meeting à la Bourse du travail à Ouagadougou, leur colère face au gel de leurs comptes «non-conforme à la réglementation».

Des centaines de femmes ont pris d’assaut la Bourse du travail, ce mardi matin où elles ont tenu un meeting pour protester contre le gel de leur compte. «Si nous sommes réunies aujourd’hui ici (…) ce n’est pas par plaisir ou juste pour faire dans le folklore. Ce n’est pas pour tourner un film ou présenter une scène de théâtre», a affirmé Madeleine Tankoano, porte-parole des femmes investisseurs en Trading, visiblement mécontente de la situation que traverse leurs association.

Cette manifestation, selon les organisateurs, vise à «informer les autorités et la justice burkinabè que (leurs) sacs de riz et marmites sont vides».

Les «amazones de l’association des investisseurs en Trading» réclament la résolution de leur souci, notamment le dégel de leurs comptes.

«Vous n’avez pas l’argent pour nous soutenir dans nos projets. Vous n’avez pas d’emplois à nous offrir. Alors, permettez-nous d’être indépendants financièrement», a soutenu une d’entre elles, invitant le président du Faso, Roch Kaboré à «prendre ses responsabilités».

Le blocage des comptes de trading a touché plus de 50 000 investisseurs au Burkina.

Ces manifestants comptent saisir le médiateur du Faso, Saran Sérémé afin qu’elle intervienne pour la résolution de la crise.

«Nous devons persévérer dans la lutte pour, non seulement, le dégel de nos comptes, mais aussi pour que cette activité continue», a conclu porte-parole des femmes investisseurs en Trading.

Par Daouda ZONGO

Laisser un commentaire