Accueil A la une Burkina: la CEDEAO appuiera le pays avec «10 000 tonnes de vivres»...

Burkina: la CEDEAO appuiera le pays avec «10 000 tonnes de vivres» (ministre)

La ministre des Affaires étrangères, Olivia Rouamba

Le ministre en charge des Affaires étrangères, Olivia Rouamba, a annoncé le jeudi 28 avril 2022, que la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) soutiendra le Burkina Faso, en proie à des attaques terroristes, avec « 10 000 tonnes de vivres », lors d’un point de presse du Gouvernement à Ouagadougou.

Olivia Rouamba a rassuré l’opinion nationale et internationale et est revenue sur les relations entre le Burkina Faso et la CEDEAO, notamment sur la question du délai de la Transition que l’institution sous régionale juge trop longue. Mme Rouamba sur ce point a indiqué que les discussions se poursuivent et qu’une équipe de la CEDEAO est attendue même début mai à Ouagadougou pour continuer les concertations.

«La CEDEAO est assez regardante sur le cas du Burkina Faso qui fait face à la crise sécuritaire, humanitaire et alimentaire », affirme la cheffe de la diplomatie burkinabè qui a par ailleurs affirmé que la CEDEAO compte appuyer le Burkina Faso avec un «don de 10 000 tonnes de vivres ».

Sur les relations entre le Burkina et la CEDEAO, la ministre en charge des Affaires étrangères s’est offusquée parce que certains Burkinabè travaillent contre les nouvelles autorités au pouvoir.

« De nos démarches tant au niveau bilatéral qu’au niveau de la CEDEAO, il ressort que des Burkinabè, filles et fils, parce qu’ils sont à des positions ou bien parce qu’ils ont des relations assez poussées avec certaines autorités, tendent à vouloir qu’on impose des sanctions au Burkina Faso. Ce n’est pas citoyen ni patriotique», s’est-elle indignée.

Elle a rappelé qu’avec les défis qui se dressent au pays, « on a une cause commune du moment et aucun intérêt aussi personnel ou important soit-il ne saurait ne doit être priorisé sur celui national ».

Par Bernard BOUGOUM

Laisser un commentaire