Accueil Communiqué de presse Burkina: le syndicat des agents du trésor vient en soutien à la...

Burkina: le syndicat des agents du trésor vient en soutien à la lutte des enseignants

349
0
SHARE

Le Syndicat autonome des agents du trésor du Burkina, dans cette déclaration, exprime son soutien à la lutte de la Coordination nationale des syndicats de l’éducation. Il appelle les travailleurs de l’éducation et de la recherche « à se mobiliser davantage » autour de leur coordination. 

DECLARATION DE SOUTIEN A LA LUTTE DE LA COORDINATION NATIONALE DES SYNDICATS DE L’EDUCATION

La rentrée sociale 2017/2018 est marquée par une crise aigüe au sein de l’école burkinabè.

Cette crise est l’une des conséquences de  l’application des programmes d’ajustement structurel dans le secteur de l’éducation. En effet, les injonctions des institutions de Bretton woods ont consacré le désengagement de l’Etat des secteurs sociaux comme  l’éducation. Et depuis ce choix politique, on assiste à une privatisation de l’école au Burkina avec son corollaire de précarisation des conditions de vie des enseignants, des parents d’élèves et d’étudiants, le tout couronné par des résultats scolaires et académiques on ne peut plus catastrophique.

La mobilisation de la Coordination nationale des syndicats de l’éducation est une réponse adéquate à une telle situation pour atténuer l’impact négatif des choix politiques nationaux, en réalité anti-nationaux au sein de notre école à travers les revendications ci-dessous :

  • l’adoption d’un statut valorisant des personnels de l’éducation et de la recherche ;
  • l’amélioration de l’accès à l’éducation ;
  • l’amélioration des conditions de travail pour une efficacité du système éducatif ;
  • la valorisation de la fonction enseignante.

Comme on peut le constater, cette plateforme revendicative citoyenne interpelle tous les démocrates, patriotes, progressistes et révolutionnaires de notre pays.

Face à ces doléances, le gouvernement de Paul Kaba THIEBA a brillé, une fois de plus,  par la politique de l’autruche, faisant miroiter le risque d’une année blanche.

Le prétexte fallacieux de contraintes budgétaires ne vaudra que si le gouvernement s’engage résolument dans la répression de la délinquance fiscale, du pillage du sol et du sous-sol de notre pays, la lutte implacable contre la corruption, le faux, la fraude, le gangstérisme financier, le copinage, le clientélisme politique, les crimes économiques, etc.

Pour cela, le Syndicat Autonome des Agents du Trésor du Burkina (SATB) :

  • soutient la juste lutte de la Coordination Nationale des Syndicats de l’Education ;
  • interpelle le gouvernement quant à une issue prenant en compte les intérêts des travailleurs de l’éducation et de la recherche ;
  • appelle les travailleurs de l’Education et de la Recherche à se mobiliser davantage autour de la Coordination Nationale des Syndicats de l’Education ;
  • appelle ses militants à se tenir prêts pour tout mot d’ordre que cette crise susciterait.

-Non à la clochardisation de la fonction enseignante !

-En avant pour une école démocratique et populaire !

-Vive l’union et la solidarité entre les travailleurs !

Tous unis et déterminés, nous vaincrons !

Fait à Ouagadougou, le 10 janvier 2018

Pour le Bureau National, le Secrétaire Général

Séini KOANDA

Laisser un commentaire