Accueil A la une Burkina/Putsch 2015: près d’un milliard de FCFA de dommages et intérêts pour...

Burkina/Putsch 2015: près d’un milliard de FCFA de dommages et intérêts pour les victimes

1211
0

La Chambre de première instance du Tribunal militaire de Ouagadougou a condamné, ce lundi 13 janvier 2020, des accusés dans le dossier du putsch manqué de 2015, dont les généraux Gilbert Diendéré et Djibril Bassolé, à payer près d’un milliard de FCFA, à titre de dommages et intérêts, aux victimes.

Statuant publiquement, contradictoirement en matière civile et en premier ressort, la Chambre de première instance du Tribunal militaire de Ouagadougou, au fond, a condamné solidairement Gilbert Diendéré, Eloi Badiel, Abdoul Karim Baguian dit Lota, Mamadou Bamba, Djibril Bassolé, Michel Birba, Mahamado Bouda, Abdou Compaoré, Relwindé Compaoré, Salif Couldiaty, Samuel Coulibaly, Sami Dah, Abdoulaye Dao, Adama Diallo, Gbondjaté Dibloni, Hamidou Drabo, Abdou Kadri Dianda, Aliou Gislain Honoré Gorgo, Minata Gelwaré, Yahaya Guiré, Adama Kaboré, Ardjouma Kambou, Boureima Kéré, Daouda Begnon Koné II, Léonce Siméon Martin Koné, Souleymane Koné, Abdoul Aziz Korogo, Roger Joachim Damagna Koussoubé, Saïdou Lankoandé, Kolamba Jacques Limon, Amadou Ly, Pascal Moukoro, Ousseni Faïsal Nanema, Abdoul Nafion Nébié, Moussa Nébié dit Rambo, Jean Florent Akowé Nion, Philippe Ouattara, Sidiki Ouattara, Adama Ouédraogo, dit Damiss, Arouna Ouédraogo, Zoubélé Jean Martial Ouédraogo, Kossé Ouékouri, Amidou Pagbelem, Ollo Stanislas Silvère Poda, Massa Saboué, Ali Sanou, Nobila Sawadogo, Salifou Sawadogo, Lamine Oumar Sidi, Seydou Soulama, Lawapan Placide Sow, Tuandaba Timboué, Abdoul Karim Traoré, Seibou Traoré Issa Yago, Augustin Hermann Magloire Yaméogo, Bouraima Zagré, Mahamadi Zallé, Laoko Mohamed Zerbo, Hamado Zongo, Oussène Zoumbri, et Boureima Zouré à payer aux parties civiles la somme de 947 279 507 F CFA à titre de dommages et intérêts. Ils ont été également condamné aux dépens.

Dans son verdict, le tribunal a déclaré recevable les constitutions de parties civiles de Jean Marie Aghasouegauy et 289 autres, les héritiers de feu Salifou Diallo, la radio SAVANE FM Sarl, la radio OMEGA Sarl, Serge Martin Bambara dit Smokey et 11 autres, l’Etat du Burkina Faso, Gildas Yoda, Mikaïl Ouédraogo, Bouri Kobyagda, Wendwaoga Nazaire Ouédraogo, Zaharata Baré, Abdel Kader Guelbeogo, Luc Damiba et Moumini Ouédraogo.

Mais il a déclaré irrecevable l’exception d’incompétence sollicitée par Me Zaliatou Aouba et la mise en cause de l’Etat du Burkina Faso en qualité de civilement responsable.

Le tribunal a débouté, également, Me Isaac N’Dorimana de sa demande de paiement de frais exposés non compris dans les dépens.

Les victimes bénéficiaires

Par Daouda ZONGO

Laisser un commentaire