Accueil A la une Burkina: Rosine Coulibaly redépose ses valises à l’ONU

Burkina: Rosine Coulibaly redépose ses valises à l’ONU

2620
1

Le Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies (ONU), Antonio Manuel de Oliveira Guterres, a  nommé l’ex-ministre burkinabè en charge de l’Economie et des finances, Hadizatou Rosine Sori/Coulibaly, en tant que Représentante spéciale pour la Guinée-Bissau et Chef du Bureau intégré des Nations Unies pour la consolidation de la paix en Guinée-Bissau, précise un communiqué du Centre d’informations des Nations Unies diffusé le lundi 29 juillet 2019.

L’ex-ministre des finances va remplacer, le Brésilien,  José Viegas Filho, qui a achevé sa mission le 18 mai dernier.

Le communiqué reprend le parcours de l’ex-ministre du gouvernement de l’ancien Premier ministre Paul Kaba Thiéba: «Rosine Coulibaly est titulaire d’une maîtrise en économie du développement obtenue à l’Université Cheikh Anta Diop du Sénégal et d’un diplôme de troisième cycle en planification et macroéconomie de l’Institut africain des Nations Unies pour le développement économique et la planification.

Après avoir géré le portefeuille de l’Economie, des Finances et du Développement du 13 janvier 2016 au 24 janvier 2019,  Rosine Coulibaly a plus de 35 ans d’expérience au niveau nationale et internationale entre autres dans les domaines du développement durable, de l’humanitaire et de la Transition politique. Surnommée «la Dame de fer» pour sa combativité en vue de faire valoir ses idées et autres convictions, Rosine Coulibaly, a occupé pendant plus de 20 ans au sein des Nations Unies divers postes de haut niveau, dont le poste de Représentante spéciale adjointe du Secrétaire général au Burundi, Coordonnatrice résidente, Coordonnatrice humanitaire et Représentante résidente du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) en 2011, toujours selon le communiqué de l’ONU.

L’ex-ministre de l’Economie et des Finances bien appréciée par une bonne partie des Burkinabè pour son sens du travail bien fait, a également servi comme coordonnatrice résidente et représentante résidente du PNUD au Togo de 2006 à 2011 et au Bénin de 2014 à 2016.

Après les bruits de couloirs qui annonçaient Rosine Coulibaly comme conseillère spéciale du président du Rwanda, Paul Kagamé, c’est finalement aux Nations Unies que l’ancienne ministre burkinabè redépose ses valises. Ce qui sonne comme un retour à la maison.

Par Bernard BOUGOUM

1 Commentaire

  1. Voilà une nomination qui fera certainement encore les aigris qui ont œuvré pour son départ du poste de l’economie et des finances.
    Rosine COULIBALY, expert dans son domaine est une garantie morale en elle même qui avait du succes pour tous les dossiers de financement auprès des bailleurs de fonds.
    On la regrette déjà mais sa nomination est aussi une fierté du burkina.

Laisser un commentaire