Accueil Société Burkina/Semaine de la Convergence: Ouahigouya accueille la 3è édition du 22 au...

Burkina/Semaine de la Convergence: Ouahigouya accueille la 3è édition du 22 au 25 octobre

Les responsables de la Convergence (CGLTE)

Les responsables de la Convergence globale des luttes pour la terre, l’eau et les Semences paysannes – Ouest africaine (CGLTE-OA), ont animé ce lundi 22 octobre 2018, une conférence de presse dans le cadre de sa « semaine nationale », troisième du genre, pour montrer les grands axes de l’évènement. Cette année, la manifestation se tiendra à Ouahigouya, chef-lieu de la région du Nord du Burkina, du 22 au 25 octobre. Durant trois jours, des représentants de plusieurs organisations prendront part à des activités qui visent à militer pour la promotion et la défense des droits d’accès à la terre, l’eau, les semences paysannes et les ressources naturelles.

La CGLTE-OA organise pour la troisième fois consécutive, la Semaine nationale de la Convergence dans la logique de sa vision qui est de rendre visibles ses actions.

« Après Kaya en 2016, Bobo-Dioulasso en 2017, nous organisons cette année, la Semaine à Ouahigouya », a déclaré la porte-parole de la Convergence, Rosalie Ouoba, annonçant plusieurs activités dont une marche des femmes rurales pour revendiquer leur droit à la terre.

Les dates ont été décalées cette année en vue de réaliser « nos activités en synergie avec celles organisées par la Fédération nationale des groupements Naam, pour commémorer le premier anniversaire du décès de leur président, Bernard Lédéa Ouédraogo, qui fut un précurseur en matière de protection de l’environnement, de l’organisation paysanne pour un développement endogène et de l’appui aux femmes rurales », a déclaré madame Ouoba, coordonnatrice du réseau d’appui à la citoyenneté des femmes rurales.

Durant quatre jours à Ouahigouya,  les organisations membres de la CGLGTE-OA à travers plusieurs activités parmi lesquelles une « marche des femmes rurales pour leur accès adéquat et sécurisé à la terre, la remise d’une déclaration au gouverneur de la région du Nord, un atelier sur le droit d’accès des femmes au foncier et la protection juridique des semences paysannes et des systèmes semenciers paysans, et l’exposition de la documentation », a égrené Rosalie Ouoba qui a précisé que ce sont plus de « 200 femmes » qui vont marcher pour aller remettre aux autorités la déclaration pour qu’on leur permette d’avoir « accès à la terre aménagée et sécurisée », mais aussi, elles attireront leur attention sur le non-respect du Burkina vis-à-vis de certaines conventions internationale dans ce sens

La Semaine de la Convergence encadre des dates importantes que sont « le 15 octobre (Journée internationale de la femme rurale), le 16 octobre (Journée de l’alimentation) et le 17 octobre (Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté- instituée par la résolution des Nations unies 47/196 du 22 décembre 1992) », ont indiqué les conférenciers.

La Convergence a été mise en place le 16 juin 2016 à l’issue d’une rencontre à Ouagadougou. La plateforme nationale du Burkina CGLTE-OA regroupe en son sein plusieurs organisations de la société civile, des organisations paysannes et des mouvements de défense de droits humains. Elle organise ses activités avec ses propres fonds, ce qui la rend indépendante vis-à-vis des gouvernants.

Par Bernard BOUGOUM

Laisser un commentaire