Accueil Monde Centrafrique: la quatrième ville Bambari aux mains des rebelles

Centrafrique: la quatrième ville Bambari aux mains des rebelles

(Photo d'illustration)

La quatrième ville de la Centrafrique, Bambari, située à quelque 380 km au Nord-Est de la capitale Bangui, s’est réveillée, mardi 22 décembre 2020, dans les mains des rebelles de l’Unité pour la paix en Centrafrique (UPC), à moins d’une semaine des élections présidentielles et législatives prévues pour le 27 décembre 2020, selon des médias.

Le gouvernement centrafricain avait dénoncé une tentative de coup d’Etat, alors que les groupes armés qui opèrent sur les deux-tiers du territoire ont relancé les hostilités contre le pouvoir central à quelques jours du scrutin.   

Avec la reprise des attaques, le mardi 22 décembre, par les rebelles contre le pouvoir en place, pour barrer la tenue des élections, Moscou, selon nos confrères de France 24, a dépêché « 300 instructeurs militaires » pour prêter main forte au gouvernement centrafricain qui dénonce une tentative de coup d’Etat de la part de François Bozizé, ex président centrafricain.

Des combats se sont déroulés, et Bambari a été prise sans « violence contre les habitants », cependant l’on a noté le pillage « du commissariat, de la gendarmerie, et les maisons des particuliers », a déclaré le maire de Bambari, Abel Matchipata à l’AFP.

Cette attaque avait donné lieu à deux heures d’échanges de tirs avec l’armée et des Casques bleus de la Mission de l’ONU en Centrafrique (Minusca), selon les précisions de haut responsable d’ONG et de l’ONU.

Oumpounini MANDOBIGA (stagiaire)

Laisser un commentaire