Accueil Monde Guinée : décès de l’écrivain Djibril Tamsir Niane à 89 ans

Guinée : décès de l’écrivain Djibril Tamsir Niane à 89 ans

L’écrivain africain d’origine guinéenne, auteur de plusieurs œuvres, dont la plus célèbre est Soundjata ou l’épopée mandingue, est décédé, ce lundi 8 mars 2021, au Sénégal, selon des médias.

Le monde des écrivains en deuil. Le célèbre écrivain et historien Djibril Tamsir Niane est décédé ce lundi à l’âge de 89 ans.

Djibril Tamsir Niane est né le 9 janvier 1932 à Conakry. Il a fait ses études secondaires à Dakar au Sénégal, puis ses études d’histoire à l’Université de Bordeaux en France, où il a obtenu une licence et un DES en 1959.

Après ses études, il fut enseignant à l’Institut polytechnique de Conakry avant de rejoindre l’Institut fondamental d’Afrique noire à Dakar. Djibril Tamsir Niane est professeur honoraire de l’Université Howard (Washington, D.C.) ainsi que de l’Université de Tokyo.

Spécialiste de l’histoire du Mandé et du Mali. Il est l’auteur de plusieurs œuvres dont le plus célèbre est « Soundjata ou l’épopée mandingue ».

Djibril Tamsir Niane est beaucoup connu par ses écrits. En 1961, pour certains de ses écrits il a fait la prison, sous le régime de Sékou Touré, le père de l’indépendance guinéenne. Il s’est vu, alors, contraint à l’exile au Sénégal dans les années 1970.

C’est cette grande Bibliothèque qui vient de quitter le peuple africain, pendant que le monde entier célèbre la journée internationale des droits de la femme, comme lui-même l’a dit dans cette citation devenue on ne peut dire très célèbre :« En Afrique, quand un vieillard meurt, c’est une bibliothèque qui brûle ».

Djibril Tamsir Niane est le père de Katoucha Niane, l’une des premiers mannequins noirs internationales, qui a publié en 2007 « Dans ma chair » où elle révèle avoir subi une excision à l’âge de 9 ans, avant son décès à Paris au début 2008.

Oumpounini MANDOBIGA (stagiaire)

Laisser un commentaire