Accueil Monde Mali: le Premier ministre annonce une plainte contre les sanctions de la...

Mali: le Premier ministre annonce une plainte contre les sanctions de la CEDEAO

Le Premier ministre malien de la Transition, Choguel Maïga,

Le Premier ministre de la Transition malienne, Choguel Kokalla Maïga, a annoncé dans une interview diffusée sur la télévision nationale (ORTM), que son Gouvernement déposera une plainte contre les sanctions économiques imposées par la CEDEAO et l’UEMOA.

Le chef du Gouvernement malien n’entend pas à se laisser faire dans le bras-de-fer que le Mali entretient avec les institutions sous régionales, africaines et internationales. En conséquence, M. Maïga a dit vouloir déposer une plainte contre des sanctions «illégales» de la CEDEAO et de l’UEMOA.

Toutefois les autorités maliennes ne ferment pas la porte au dialogue. «Nous ne fermons pas la porte au dialogue mais ce que nous ne voulons pas, c’est l’humiliation et le retour à l’esclavage», a-t-il tempéré.

Le Premier ministre malien n’a pas aussi manqué d’occasion pour fustiger la France qui serait à la manœuvre des décisions qui frappent durement le Mali. Choguel Kokalla Maïga a encore une fois accusé Paris d’œuvrer à « la désintégration » du Mali et réitéré l’intention des autorités de la Transition de relire des accords de défense jugés « déséquilibrés ».

Par Wakat Séra

Laisser un commentaire