Accueil A la une Opérations de sauvetage des huit mineurs de Perkoa: encore 120 millions de...

Opérations de sauvetage des huit mineurs de Perkoa: encore 120 millions de litres d’eau à pomper

Des eaux inondant l'intérieur de la mine souterraine de Perkoa où huit travailleurs sont bloqués depuis 28 jours

Les responsables de la mine ont indiqué, le vendredi 13  mai 2022, face à  une  délégation  gouvernementale au cours de la réunion quotidienne du Comité de crise, que l’équipe de sauvetage est à 7,43 m de la toiture de la chambre de refuge où pourraient s’abriter les victimes. Cependant, il reste une quantité de 120 millions de litres d’eau à pomper pour espérer retrouver les huit travailleurs bloqués à l’intérieur depuis 28 jours.

Les opérations de recherche évoluent vers la chambre de refuge de tous les espoirs de retrouver les travailleurs, selon le Directeur général de Nantou Mining Hein Frey, qui a confié que l’équipe de sauvetage est à 7,43m de ladite chambre.

A en croire les responsables de la mine, l’avancée des travaux de sauvetage est liée en grande partie  à l’installation et à la mise en service des pompes électriques, ce qui a par exemple permis de pomper une quantité de de 2 300 000 litres dans la journée du jeudi 12 mai 2022.

Ils notent qu’à la même date, ce sont  environ 45 millions de litres d’eau qui ont été vidés des galeries. Ce qui est cependant loin du compte, puisque la quantité totale d’eau à pomper de la mine est estimée à plus de 165 millions, soit encore 120 millions de litres d’eau à évacuer.

Les travaux de recherches sont rendus complexes, ce qui rend une avancée rapide difficile. En effet, la chambre de refuge qui suscite tant d’espoir est à environ 7,3 mètres, mais en vertical. Pourtant la descente dans le sous-sol, elle, n’est pas verticale. Ainsi la distance réelle est d’environ 60 mètres pour accéder à la chambre de refuge.

En plus, les galeries qui contiennent elles aussi de l’eau, représentent une autre difficulté dans l’évolution des travaux. L’équipe de sauvetage a indiqué que du fait de cette situation, il arrive d’avancer seulement d’un mètre après avoir pompé plus de 2 millions de litres d’eau.

Si l’hypothèse de la plongée des sapeurs-pompiers jusqu’à la chambre de refuge pour constater si des gens s’y trouvent a été évoquée, ces derniers ont fait savoir que leur matériel ne leur permet pas de faire une plongée d’une grande profondeur dès le début de l’opération.

La délégation gouvernementale présente sur place pour suivre l’évolution des travaux de recherche est descendue, vendredi 13 mai 2022, avec des Hommes de média à l’intérieur de la mine souterraine.

Composée entre autres du ministre en charge de la Fonction publique, Bassolma Bazié, celui des Mines, Jean Alphonse Somé , de la Communication Valérie Kaboré, la délégation a invité les familles des victimes à garder espoir en ces moments difficiles.

Par Siaka CISSE (Stagiaire)

Laisser un commentaire