Accueil A la une Patrimoine mondial de l’UNESCO: le Burkina fait inscrire les sites de métallurgie...

Patrimoine mondial de l’UNESCO: le Burkina fait inscrire les sites de métallurgie ancienne d’extraction du fer

1149
0
Un site de métallurgie ancienne d’extraction du fer

Le Burkina Faso a réussi, ce 5 juillet 2019 à Bakou (Azerbaïdjan), à faire inscrire la série de sites de métallurgie ancienne d’extraction du fer au patrimoine mondial de l’UNESCO, selon une information du ministère en charge de la Culture.

Ce nouveau patrimoine mondial de l’UNESCO porte à trois, les sites érigés à ce niveau et se trouvant sur le sol burkinabè.

Le premier site protégé, celui des Ruines de Loropéni, est inscrit en 2009 lors de la 33e session du Comité du patrimoine mondial.

En 2017, le Burkina Faso, en inscrivant le Parc national du W du Niger partagé avec le Bénin et le Niger, a compté deux sites inscrits au patrimoine mondial, un culturel et un naturel.

Il faire noter que le pays a également soumis cinq autres sites à la liste indicative, cinq culturels et un naturel.

Il s’agit de la cour royale de Tiébélé, les gravures rupestres du Sahel burkinabè (Pobé-Mengao, Arbinda et Markoye), les Nécropoles de Bourzanga, Sya, centre historique de Bobo-Dioulasso et la réserve de biosphère de la mare aux Hippopotames de Bala.

Le Burkina Faso a ratifié la Convention pour la protection du patrimoine mondial, culturel et naturel le 2 avril 1987.

Par Boureima DEMBELE

Laisser un commentaire