Accueil Election 2020 Présidentielle 2020 au Burkina : la Ceni annonce la poursuite de la proclamation...

Présidentielle 2020 au Burkina : la Ceni annonce la poursuite de la proclamation des résultats

Newton Ahmed Barry, président de la Ceni

Le président de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) a annoncé, ce mardi 24 novembre 2020, vers 15h10 (GMT), la poursuite des délibérations et de la proclamation des résultats, après la suspension des travaux, hier lundi 23 novembre vers 16h (GMT).

La suspension de la proclamation des résultats de l’élection présidentielle avait été observée dans le but de permettre que les CCCR de transmettre avec diligence les compilations manuelles au niveau centrale à Ouagadougou et les travaux devraient ce mardi 24 novembre à 8h du matin.

« Ce matin à 8h, dix commissaires étaient présents. Nous avons constaté l’absence de cinq autres commissaires. Nous avons pris l’initiative de savoir pourquoi ils n’étaient pas au rendez-vous. Ils nous ont répondu que c’est parce qu’ils n’étaient sûr que la compilation manuelle a pu être faite sur l’ensemble des CCCR et que pour s’en convaincre c’était mieux de reporter l’heure du début de la reprise des travaux », a relaté le président de la Ceni Newton Ahmed Barry.

Ainsi, poursuit-il, il a été convenu, à nouveau de la reprise des travaux à « 10h (GMT) », mais il a été donné, une fois de plus, de constater l’absence des cinq commissaires de l’opposition. « Une fois de plus, nous sommes entrés en contact avec eux pour savoir ce qu’il en était. La question leur a été posée de savoir éventuellement, si le fait de ne pas venir constituait une suspension de leur participation aux travaux de délibération et de proclamation des résultats. Ils nous ont tous assuré qu’il n’en était pas ainsi et que si on se donnait suffisamment le temps, on pouvait avoir toutes les compilations manuelles et commencé. Nous avons dit dans ce cas nous allons proroger le délai de reprise et nous donner comme deadline 14h heure d’aujourd’hui », a déclaré M. Barry.

Le président de la Ceni informe que jusqu’à l’heure où il fait cette déclaration, leurs « cinq camarades ne sont pas toujours revenus ». « Les 10 commissaires ici présents, en faisant application du règlement intérieur de la Ceni sur la question du quorum, ont décidé de la reprise de l’examen, de la validation et de la publication des resultats, parce que, la Ceni, évidemment comme vous le savez, a une composition tripartite. Nous avons la majorité, l’opposition, la société civile », a dit M. Barry, notant que pendant ce mandat, les commissaires ont travaillé de façon consensuelle à trouver les formules de consensus sur lesquelles ils se retrouvent pour prendre des décisions.

« Nos camarades ne nous ont pas donné les raisons formelles de leur non-participation en dehors de la question de la compilation manuelle pour laquelle nous ne sommes pas en divergence avec eux, puisque toutes les propositions qu’ils ont faites nous les avons validés, acceptés », a-t-il indiqué.

Il se trouve que nous sommes tenus aussi par les délais et il est de la responsabilité de la Ceni de proclamer, étant entendu que nous proclamons des résultats provisoires. Il appartiendra au Conseil constitutionnel d’en décider en dernière ressort. C’est pour cela nous voulons donc prendre les Burkinabè en témoin du bon esprit qui nous habite, de notre volonté de faire les choses ensemble et évidemment de constater aussi que nous n’avons pas réussi à faire revenir nos camarades à l’heure où on vous parle, ensemble nous avons pris la décision de cette déclaration et l’annonce de la poursuite des délibérations et de la proclamation des résultats.  (Newton Ahmed Barry)

Par Daouda ZONGO

Laisser un commentaire