Accueil A la une Tour cycliste du Faso: la 33è édition prévue du 29 octobre au...

Tour cycliste du Faso: la 33è édition prévue du 29 octobre au 7 novembre

Etalons cyclistes (ph. d'archives)

Le gouvernement a adopté, ce mercredi 14 avril 2021, en Conseil des ministre, un rapport relatif à l’organisation de la 33e édition du Tour du Faso. La période du 29 octobre au 7 novembre 2021 a été retenue pour accueillir cette 33e édition.

C’est dans la ville de Banfora que sera donné le top de départ de la 33e édition du Tour du Faso, et l’arrivée est attendue à Ouagadougou, selon une décision du Conseil des ministres.

D’autres dossiers étaient également inscrits à l’ordre du jour de ce Conseil de ministre.

« Au titre du ministère de la Sécurité, le Conseil a adopté un décret portant Approbation des statuts de l’Office nationale d’identification (ONI). 

L’adoption de ce décret permet de conformer les statuts de l’ONI au décret du 24 juillet 2014 portant Statut général des Etablissements publics à caractère administratif (EPA).

Au titre du ministère en charge des Finances, le Conseil a adopté 4 rapports. L’un des rapports est relatif à une ordonnance portant Autorisation de ratification d’un accord de prêt conclu le 13 février 2021, entre le Burkina Faso et le Fonds international de développement agricole (FIDA). L’accord d’un montant de 1 million 85 mille euros va permettre au Burkina Faso d’exécuter un projet en réponse au Covid-19, aux conflits et au changement climatique dans les zones frontalières de la Boucle du Mouhoun, du Nord et du Sahel.

L’autre rapport est relatif à un décret portant

Autorisation de prise de participation de la LONAB dans le capital social de la Banque postale du Burkina Faso pour un montant d’un (01) milliard 200 millions de francs CFA soit 8% des parts sociales. Une nouvelle banque qui va mobiliser des capitaux nationaux.

Au titre du ministère en charge de l’Economie numérique, le Conseil pris un décret qui autorise la SONAPOST à prendre part à hauteur de 50% du capital social de la Banque postale du Burkina Faso.

Le Conseil a aussi, au titre du ministère de l’Economie, des finances et du développement, adopté un rapport relatif à la situation de l’exécution budgétaire et à la trésorerie de l’Etat dans son exercice 2020. Il ressort de ce rapport, un taux de mobilisation de 97,40% en termes de recettes contre 92,50% en 2019. Au niveau des dépenses, le taux de réalisation de 95,74% à la même période »

Oumpounini MANDOBIGA (stagiaire)

Laisser un commentaire