Accueil Sport Tour du Faso 2018 : la LONAB met 200 millions dans la cagnotte

Tour du Faso 2018 : la LONAB met 200 millions dans la cagnotte

203
0
Echange de paraphes entre le ministre en charges des Sports, Daouda Azoupio (à droite) et le PCA de la LONAB

La Loterie nationale Burkinabè (LONAB) a signé, avec le ministère des Sports et des Loisirs, un protocole d’accord de sponsoring ce 4 octobre à Ouagadougou, pour soutenir l’organisation du Tour de Faso 2018, avec un gros lot de 200 millions de F CFA.

200 millions de F CFA, c’est la coquette somme que la Loterie nationale Burkinabè (LONAB) a consentie pour accompagner l’organisation de la 31e édition du Tour du Faso. Ce qui a fait dire le ministre des Sports et des Loisirs, Daouda Azoupio, que « la LONAB est un instrument au service du développement du Burkina Faso ».

A l’en croire, « d’année en année le Tour du Faso ne fait que grandir grâce au soutien des partenaires qui l’accompagnent et le soutiennent comme la LONAB ».

Selon le ministre dont le département organise le Tour du Faso, le geste de la  LONAB est « inédit et très important ».

Pour lui, cet apport va permettre au Tour de répondre à son nom de Tour cycliste international, l’un des objectifs que le ministère s’est fixé.

Quant à son équipe, Daouda Azoupio a fait comprendre que c’est à «nous de travailler pour rehausser les prix et aussi que le Tour ne traine pas des ardoises ».

A l’endroit de la LONAB, le ministre en charge des Sports a estimé qu’en finançant, la Nationale des jeux de hasard mérite  d’être davantage visible et l’organisation du Tour fera le nécessaire pour cela.

La structure donatrice représentée par son président du Conseil d’Administration, Robert Tondé, accompagné par le directeur général, Simon Tarnagda, et bien des cadres, a fait savoir que ce geste est « un engagement des plus hautes autorités que nous représentons ».

Il a ajouté que : « Nous avons pris à cœur de toujours accompagner la promotion du sport au Burkina, en général et du cyclisme en particulier ».

Par Boureima DEMBELE

Laisser un commentaire