Accueil Société Burkina: le nouveau directeur de l’Académie de police installé dans ses fonctions

Burkina: le nouveau directeur de l’Académie de police installé dans ses fonctions

1278
0
Le commissaire principal Edmond Tapsoba, directeur de l'Académie de police du Burkina

Le ministre burkinabè de la Sécurité, Clément Sawadogo, a procédé le 26 mai 2018 dans la commune rurale de Pabré, à l’extrême Nord de Ouagadougou, à l’installation du nouveau directeur de l’Académie de police, le commissaire principal Edmond Tapsoba, ex-commandant de la Compagnie républicaine de sécurité (CRS), une unité d’élite de la police nationale, au cours d’une cérémonie de prise de commandement.

« Commissaires, officiers et assistants de police, vous reconnaîtrez désormais pour directeur de l’Académie de police, le commissaire principal de police, Tapsoba Edmond ici présent et vous lui obéirez en tout ce qu’il vous commandera pour le bien du service pour l’exécution des tâches et l’application des lois au Burkina Faso », a demandé le ministre Clément Sawadogo.

Le nouveau responsable de l’école des officiers et commissaires de la police remplace le commissaire principal, Windingouda Hamadou Guigma appelé à d’autres responsabilités à l’extérieur du Burkina.

Le nouveau responsable de l’Académie de police qui dit vouloir poursuivre le chemin déjà tracé par son prédécesseur, a indiqué que la particularité de cette école est qu’elle permet à ses pensionnaires « d’acquérir des connaissances théoriques qu’ils mettent en pratique sur le terrain et reviennent se faire évaluer pour (tout en) poursuivant la formation ». A l’Académie de police, il est administré une « formation initiale et le perfectionnement des cadres officiers et commissaires de police », a-t-il ajouté en notant que la particularité de l’Académie, c’est « un enseignement de type modulaire ».

Né le 14 novembre 1978 à Ouagadougou, Edmond Tapsoba a fait ses études primaires à l’Ecole Samandin A, puis au lycée Bogodogo de la capitale pour ses études secondaires avant de poursuivre à l’Université de Ouagadougou pour ses études universitaires. Il est admis à l’Ecole nationale de police en 2005 après la Formation commune de Base (FCB) au groupement d’instruction des Forces armées (GIFA) à Bobo-Dioulasso où il décroche le diplôme de commissaire de police en 2007. Il a assuré la fonction de chef de la division de la sûreté en 2008 à la Direction de la sécurité publique de la police.

Le ministre de la Sécurité Clément Sawadogo remettant le drapeau national au nouveau directeur de l’Académie de police, le commissaire principal Edmond Tapsoba

Le nouveau directeur de l’Académie est par ailleurs enseignant vacataire de police administrative en Ordre public et libertés publiques à l’Académie de police et l’Ecole nationale de police (ENP) ainsi que formateur en technique d’Animation pédagogique. Le commissaire Edmond Tapsoba, marié et père de deux enfants, a participé à des missions à l’étranger et des formations sur des thématiques diverses telles les droits de l’homme, le maintien de l’Ordre, la Police de proximité et le leadership. C’est le 18 avril qu’il a été nommé comme directeur de l’Académie de police.

L’académie de police est le centre de formation des cadres supérieurs et intermédiaires de la Police nationale. Située dans la commune rurale de Pabré, c’est en 2015 qu’elle ouvre officiellement ses portes. Elle compte déjà trois promotions dont la première baptisée « Renaissance », porte « haut » le flambeau de l’Académie de police depuis 2017 sur le terrain. L’académie de police a pour devise : « Erudits pour la nation, l’excellence et le droit ».

Par Mathias BAZIE

Laisser un commentaire