Accueil Sport FIFA : un an de suspension et une amende de plus de...

FIFA : un an de suspension et une amende de plus de 18 millions de FCFA contre Issa Hayatou

Issa Hayatou, ex-président de la CAF (Photo d'archive)

L’ancien président de la Confédération Africaine de Football, Issa Hayatou a été condamné mardi 3 août 2021, par la Chambre de jugement de la Commission d’éthique de la FIFA, à une suspension d’un an de toute activité relative au football et à verser une somme de 30 000 francs suisses, soit plus de 18 millions de francs CFA.

L’ancien patron de la Confédération Africaine de Football (CAF), Issa Hayatoua, 74 ans a écopé d’une condamnation d’un an de suspension de toute activité en lien avec le football et à une amende de 30 000 francs suisses, soit plus de 18 millions de francs CFA.  Il a été jugé coupable par la Chambre de jugement de la Commission d’éthique de la FIFA, d’avoir violé son devoir de loyauté envers la CAF, pour son action dans la signature d’un contrat en septembre 2016 avec Lagardère Sports, une action jugée contraire aux principes concurrentiels. Selon nos confrères de Aprnews et de Africanews, ce contrat garantissait à l’entreprise française la gestion des droits TV et marketing des compétitions organisées par la CAF jusqu’en 2028.

L’enquête initiée en mars 2017, a conclu qu’aucun appel d’offres n’a été mené avant le renouvellement du contrat avec Lagardère Sports, partenaire de la CAF depuis 1993 et que Issa Hayatou avait abusé de sa position, en n’impliquant pas plusieurs membres du comité exécutif de la CAF dans les discussions. La même enquête a souligné que Issa Hayatou a fait fi du refus de certains membres du comité de renouveler le contrat avec Lagardère Sports. Ledit contrat s’élevait à  un milliard de dollars, soit environ 900 millions d’euros pour 2017-2028, un montant inférieur à l’offre de Presentation Sport (également intéressé par les droits télé de la CAF) qui était de 1,2 milliards.

Issa Hayatou a dirigé la CAF entre 1988 et 2017.Il a perdu en 2017, les élections face au Malgache Ahmad Ahmad. Il a également occupé la fonction de président par intérim de la Fifa entre octobre 2015 et février 2016, après la suspension de Sepp Blatter, et jusqu’à l’élection de Gianni Infantino.

Siaka CISSE (Stagiaire)

Laisser un commentaire