Accueil A la une Lutte contre le Covid-19 au Burkina: propositions de mesures urgentes à mettre...

Lutte contre le Covid-19 au Burkina: propositions de mesures urgentes à mettre en œuvre 

922
0

Le Cercle d’aide à la gouvernance du Covid-19 propose des mesures urgentes à mettre en œuvre dans le cadre de la lutte contre le Coronavirus au Burkina.

NOUVELLES PROPOSTIONS

1-Mandater les hôpitaux conventionnés à prendre en charge des malades du COVID et les doter du dispositif adéquat ; et communiquer la liste des hôpitaux qui peuvent recevoir les cas suspects de COVID et les urgences médicales pour offrir des recours aux patients,
2-Prendre des mesures pour accompagner le port obligatoire du masque : normes de qualité, disponibilité des stocks, dotation des personnes vulnérables ;
3-Anticiper les vacances scolaires, à l’instar de plusieurs pays et privilégier la réouverture des écoles dans une période post Covid en réaménageant le programme et le calendrier scolaires de l’année à rattraper.
4-Œuvrer urgemment à apaiser le front social par la concertation tripartite (administration, corps enseignant, parents d’élèves) pour une reprise dans les meilleures conditions des classes.
5-Développer la communication communautaire en mettant à contribution les leaders d’opinion, les volontaires endogènes, les média de proximité (radios locales…) et les crieurs publics dans les villes et les villages avec un discours rassurant et d’espoir qui déconstruit la psychose. En ce sens, il faut utiliser la méthode des pairs communicateurs afin d’adapter les messages au contexte spécifique des corps de métiers les plus exposés.
6-Organiser une desserte de l’eau avec des camions citernes dans les quartiers et zones périphériques les plus exposés aux problèmes d’accès à l’eau.
7-Elargir la participation au comité national de coordination de sorte à le rendre pluridisciplinaire et représentatif des différentes entités utiles à la riposte.
8-Prendre des mesures pour encadrer contrôler l’intervention des experts chinois dans le dispositif de riposte
8.1-Mettre en quarantaine les experts
8.2-Faire preuve de transparence en associant l’ordre des médecins et la commission santé de l’Assemblée Nationale

ANCIENNES PROPOSTIONS

9-Créer une police d’hygiène en charge du contrôle de l’effectivité des mesures relatives au COVID19
10-Créer (MATDCS) une commission tripartite (Secteur Privé -Services publics- Société civile) de concertation et de planification sur la reprise synchronisée des activités économiques, sociales et culturelles
11-Mise en place d’une mission d’information parlementaire sur le fonctionnement du dispositif de prise en charge des malades et assimilés du Covid19
12-Autorisation urgente des cliniques privées à pratiquer le dépistage et la prise en charge des patients du Covid19
13-Confinement automatique des personnes contacts et des personnes vulnérables. Utiliser de préférence les infrastructures publiques existantes et recourir aux hôtels en dernier ressort.
14-Création de dispositifs de la riposte sanitaire au niveau des CHR et mise en place de postes avancés au niveau des districts sanitaires sur le territoire national pour la sensibilisation, l’alerte et le contrôle en particulier au niveau des sites de déplacés.
15-Dotation obligatoire de tous les agents de santé du public et du privé d’équipement de protection anti-Covid19 afin d’éliminer la psychose et de permettre la continuité de l’offre de soins ordinaires aux patients.
16-Mobiliser l’ensemble du personnel de santé du pays pour la riposte et renforcer la prise en charge pour la motivation et la gestion du risque,
17-Assurer la transparence publique sur la prise en charge et le traitement humain et médical des cas en phase de gestion par l’autorité sanitaire
18-Prendre des décisions fortes en faveur de l’apaisement social et l’unité nationale
19-Accroître l’offre d’assistance sociale et humanitaire à l’endroit de toutes les couches sociales vulnérables et nécessiteuses dont les déplacés
20-Intégrer officiellement les thérapeutes traditionnels dans le système de riposte sanitaire et de prise en charge des malades du Covid19 pour plus d’harmonisation et éviter des pratiques parallèles préjudiciables à la sensibilisation au niveau de la population.
21-Affecter le maximum des ressources du plan de riposte à l’équipement, à la logistique et aux conditions de travail du personnel de santé pour permettre une efficacité de la riposte

Laisser un commentaire