Accueil Chez nos confrères Mali: la junte procède à plusieurs nominations, IBK à l’hôpital (RFI)

Mali: la junte procède à plusieurs nominations, IBK à l’hôpital (RFI)

550
0
Le colonel Assimi Goïta, patron de la junte militaire (Ph. abamako)

La junte prend ses marques, s’installe. Elle vient de procéder à une série de nominations décidées par son commandement militaire. Parmi ces nominations : celle d’un conseiller spécial du chef de la junte, chargé de l’information et de la communication, Cheick Oumar Traoré. C’est un consultant.

Un autre civil a été nommé : le docteur Youssouf Coulibaly, conseiller spécial du chef de la junte, chargé des affaires juridiques. Du côté des militaires, c’est le général Souleymane Doucouré, l’ancien patron de l’actuel porte-parole de la junte qui devient secrétaire général du ministère de la Défense. Un nouveau chef d’état-major général des armées a été également nommé : le général Oumar Diarra. La junte a aussi procédé à des changements à d’autres postes clés de l’armée et des renseignements généraux.

IBK: accident ischémique transitoire 

Pendant ce temps, le président déchu et démissionnaire, Ibrahim Boubacar Keïta, est à l’hôpital. Selon ses proches, l’ex-président est admis depuis mardi soir dans une clinique de Bamako. Une série de contrôles a commencé, notamment des radios. IBK devrait, selon ses proches, retourner dans l’après-midi de ce mercredi à son domicile rpivé, où il est en résidence surveillée, sans internet, sans téléphone et sans droit de visite.

Pendant ce temps, le président déchu et démissionnaire, Ibrahim Boubacar Keïta, est à l’hôpital. Selon ses proches, l’ex-président est admis depuis mardi soir dans une clinique de Bamako. Une série de contrôles a commencé, notamment des radios. IBK devrait, selon ses proches, retourner dans l’après-midi de ce mercredi à son domicile privé, où il est en résidence surveillée, sans internet, sans téléphone et sans droit de visite.

Mais à 75 ans, il n’a pas la grande forme. Une autre source proche de la clinique  a confié à RFI que son état de santé pourrait finalement nécessiter une hospitalisation de plusieurs jours et des soins appropriés. L’ex-président malien a eu un accident ischémique transitoire, confie cette source, qui ajoute que « c’est une alerte, mais pour le moment il récupère plutôt bien ».

Il y a quelques mois, il était discrètement admis dans un centre hospitalier d’Abou Dhabi, aux Émirats arabes unis, où il y aurait subi une opération. Depuis la mi-août, il était attendu dans le même centre hospitalier pour un contrôle médical nécessaire, mais n’a pas pu effectuer le voyage. Depuis la semaine dernière, il est question de son départ à l’étranger, notamment pour des soins médicaux.

Source : RFI

Laisser un commentaire