Accueil A la une Mariage de militaires au Burkina: l’Etat-major interdit les «traitements humiliants»

Mariage de militaires au Burkina: l’Etat-major interdit les «traitements humiliants»

(Ph. Faso Fashion TV)

Le chef d’Etat-major général des Armées, le général Moïse Miningou, dans une note en date du 31 mai 2021, interdit désormais les «traitements humiliants», constatés lors des cérémonies de mariages du personnel des Forces Armées Nationales.

«Il a été constaté de façon récurrente, des pratiques assimilables à des services lors des mariages du personnel des Forces Armées Nationales. Ces traitements humiliants sont contraires à l’éthique militaire, fondée sur le respect mutuel, la courtoisie, la fraternité, la cohésion et la solidarité», lit-on dans la note de l’Etat-major général des Armées pour qui cela constitue «une atteinte à la dignité des victimes et perturbe la convivialité».

Le général Miningou charge alors les différents bureaux de garnison «d’effectuer des contrôles pour faire cesser tout excès constaté».

«Les chefs d’Etat-major de l’Armée de terre, de l’Armée de l’air et de la Gendarmerie nationale, les commandants du Groupement central des Armées et de la Brigade nationale de sapeurs-pompiers, les directeurs centraux de service et les officiers de garnison sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de veiller à l’application des dispositions de la présente note de service», précise l’écrit.

La Note de Service

Par Wakat Séra

Laisser un commentaire