Accueil Economie A propos de la parité Euro-Dollar

A propos de la parité Euro-Dollar

Le lundi 11 juillet, Gazprom, la mastodonte russe de l’énergie a entamé dix jours de maintenance sur le gazoduc Nord Stream 1, qui achemine une grande quantité de son gaz livré à l’Allemagne ainsi qu’à plusieurs autres pays de l’Ouest de l’Europe. Du coup, l’Europe craint une crise énergétique majeure, se demandant si le rétablissement par la Russie sera effectif après le 21 juillet. Cette situation accentue les craintes de récession en Europe.

Simple coincidence ou effets pervers, le lendemain, 12 juillet, l’Euro tombe à la même valeur que le dollar, un seuil qui n’avait pas été atteint depuis 2002, l’année de sa mise en circulation.

Selon un économiste spécialiste de la zone euro du nom de Stéphanie Villers, « l’Euro est en train de se dégrader face au dollar, pas face à l’ensemble des autres monnaies. Ce n’est pas tant que l’Euro plonge, c’est surtout que le dollar se renforce, et que l’économie américaine se montre plus robuste. Par rapport, notamment, aux chocs liés à la guerre en Ukraine ».

Des analystes expliquent que les États-Unis ont aussi été moins touchés par les conséquences de la guerre en Ukraine. Au contraire, la zone euro, dépendante des importations de gaz et de pétrole, a été directement affectée par la hausse des prix.

C’est dire donc que la dégringolade de la devise européenne, ayant conduit à la parité Euro et dollar USA, est pratiquement due aux inquiétudes qui planent sur le Vieux Continent en proie à une flambée des prix de l’énergie et la crainte de pénuries l’hiver prochain mais aussi par une politique monétaire plus agressive du côté des Etats-Unis pour lutter contre l’inflation.

Par Wakat Séra

Laisser un commentaire