Changeons un jour

Accueil Changeons un jour

Pédicure –manucure artisanale : une pratique qui n’est pas sans danger

La pédicure -manucure est l'ensemble des soins esthétiques des mains, des pieds et des ongles. Elle devient artisanale lorsque les praticiens se déplacent de...

Ouagadougou: L’intolérance en circulation, un phénomène à combattre coûte que coûte

A Ouagadougou, un phénomène et pas des moindres est souvent passé sous silence malgré qu’il crée des victimes. Il s’agit bel et bien de...

Burkina Faso : attention, les connexions non protégées ne sont pas sans risque

Arrêtés ou assis, en groupe ou seuls nous voyons très souvent des jeunes aux alentours des entreprises, des Organisations non gouvernementales (ONG), des infrastructures...

Assainissement à Ouagadougou : les caniveaux ne sont pas des dépotoirs

Les caniveaux communément appelés « fossés » sont importants pour le drainage des eaux de pluies chose qui contribue à mettre à l’abri des inondations. Mais...

Burkina: une assurance récolte coton pour soulager les producteurs

La Société burkinabè des Fibres Textiles (SOFITEX) a signé ce jeudi 17 mai 2018 avec ses partenaires, notamment l’Union nationale des producteurs de coton...

Mégots de cigarette jetés en pleine circulation : très dangereux

Fumer de la cigarette en lieu public est interdit au Burkina Faso. La loi N° 040 -2010/AN du 25 novembre 2010 portant lutte contre...

Vie sociale: le bonheur d’un couple n’est pas lié à la religion

La position des religieux est catégorique: se marier à une personne de la même confession "garantit" le bien-être du couple». c'est un avis qui...

Burkina Faso: vite une solution pour ces aveugles qui marchent seuls en ville

Il n'y a pas que les  voyants qui marchent en ville au Burkina Faso. On remarque que des aveugles, avec leurs cannes en main...

Ouaga: haro sur ces gens qui crachent en circulation

En plus du non-respect des feux tricolores et des panneaux de signalisation considérés comme des actes inciviques, un autre phénomène est de plus en...

Burkina : Ces badauds qui préfèrent filmer ou photographier que de porter assistance

Il est courant de voir de nos jours des « gens », en cas de sinistre ou de situations compliquées, marquer un arrêt ou même accourir...